Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Alexander Dim 4 Aoû - 14:39

Invité
avatar

Invité
Alexander


Sexe : Homme

Âge :  19 ans

Origine : Vraisemblablement russe

Nationalité : Anglaise

Langues parlées : Anglais


Avez-vous bien lu les règles ?  « [Code validé par Loeva] »

Où avez-vous découvert Terra ?  
Sur un top site, pour contribuer au classement du forum d'une amie d'un pote, ouais j'ai eu des réticences à cliquer.

Comment trouvez-vous le forum?
Les gens sont sympa, j'espère que je vais m'amuser niveau RP.



Histoire

La fenêtre donnait sur un immeuble à l’aspect monolithique et il s’agissait bien de la seule chose que l’ont pouvait apercevoir. La pièce en elle même ne semblait pas avoir été entretenue depuis des années, fissures et moisissures faisaient offices de seule décoration. Certainement pour cacher la misère, un vieux tapis avait été disposé sur le sol. À proximité de la fenêtre se trouvait un homme, sur son fauteuil. Sans réelle conviction, il lisait un journal, qui d’ailleurs s’apparentait beaucoup plus à recueil de propagande qu’un papier informatif. Mais alors même qu’il s’apprếtait à ranger son journal, le silence n’était plus. Il s’agissait d’un bruit de sabot. Au fil des secondes, le son devenait de plus en plus clair et audible. C’est donc avec prudence que l’homme se leva en direction du seuil.

“Papa ?” Il s’agissait sans conteste, d’une fille relativement jeune. L’homme ne marchait plus, il s’était carrément précipité pour ouvrir la porte. Alors, se tenait un autre homme, tenant dans ses bras la source probable de cet appel.

“Je dois dire que, madame Walter m’a procuré beaucoup de plaisir, John.” Du sarcasme pur et profondément mauvais dont ne pouvait répondre le propriétaire des lieux que de par une expression d’effrois, terrorisé. “Vous connaissez les règles, vous avez vous même servis dans nos rangs.” John Walter voulu à son tour prendre parole, mais il fut coupé avant même d’avoir pu émettre un son. “Mais... mais... mais ! Si vous me dites ce que je veux savoir, il se pourrait qu’une certaine... clémence soit accordée à votre fille.” Le propriétaire des lieux commença alors à divulguer des noms, des lieux, tout.

Une détonation avait retenti, et John Walter s’était écroulé sur le sol, inerte et baignant le sol de son sang. L’homme s’adressa alors à la jeune fille. “Bienvenue dans notre grande famille, Lucie.”

***

Pour un début de matinée, le ciel était particulièrement dégagé au dessus de la toundra. La seule présence humaine dans les parages n’était qu’une jeep suivant le sentier avec deux hommes en sont bord. “Eh, attend.” Le conducteur freina net, sortant son passager de ses rêvasseries. “Comment ? Où ça ?” Les deux hommes sortirent du véhicule. “Regarde, juste devant.” Ils s’approchèrent davantage.

Devant eux, se tenait un petit garçon, huit ans au grand maximum. La première chose que l’on pouvait remarquer, c’était ses yeux d’un bleu profond qui n’étaient que d'avantages mis en valeur par sa chevelure sombre et bouclée. De par sa condition d’enfant, ses traits n’étaient pas suffisamment encore développés pour être notifiés, mais il paraissait être incontestablement issu des peuplades des steppes. Il avait les pieds nu et son seul vêtement était un vieux manteau tombant presque jusqu’aux mollets de l’enfant.

“Comment est-ce que tu t’appelles ?” Le garçon fixa alors son interlocuteur, Aleksandr était son nom, ou plutôt, Alexander. L’homme lui demanda ensuite où est-ce qu’il habitait, l’enfant affirma alors habiter ici même et il renchérit même en spécifiant que ses parents étaient tous deux morts de la maladie il y a bien longtemps et ce, de manière calme et sereine sans même une once de mélancolie ou même de nostalgie.

***

“Eh bien, exprimez-vous.” Alexander était menotté, debout devant le bureau, dans lequel siégeait le chef de la garde lui même. “Mon nom est Graham Bross, j’ai été en contacte avec ce regretté John et, il m’a parlé de vous et du Docteur... ” Le visage de son interlocuteur se mit alors à se décomposer. “Eh bien... étant donné la situation et la nature de votre inculpation, je pense que l’on peut s’arranger...”

***

Les coups se succédaient bien trop vite, le jeune homme n’avait même plus la force pour riposter ou même de geindre, il ne put remercier le sort d’avoir fait intervenir un éducateur pour les séparer. “Explique-toi.” Le regard de l’instructeur était dur, mais Alexander répondit avec suffisance. “Il est faible. Tellement faible qu’il en chiale toutes les nuits le soir. Alors, j’ai pensé que je pourrais lui faire un cadeau avant la prochaine jonction.” Il réajustat son col et accorda un bref regard à sa victime qui avait été aussi tôt embarqué pour l’infirmerie. “Ça ne pourra que l’endurcir et permettez-moi de douter de votre bon sens si vous me reprochez mon excès de zèle.” Ces paroles n’avaient rien d’être des menaces en l’air, le lendemain il allait devenir inquisiteur, l’habilitant par la même occasion à débusquer tous les traîtres de l’État.

***

“Alors, docteur ? Le général Johnson ne m’a que vaguement expliqué l’objet de vos études. Je ne suis pas le seul à y prendre part, n’est-ce pas ? Et de quoi s’agit-il réellement ?” Il avait posé ses questions, et le Docteur lui y apporta des réponses. Il y était question d’un monde parallèle où plus d’une vingtaine de personnes auraient déjà été expédiés.

Normalement, il aurait simplement assassiné le docteur puis dénoncé Carl Johnson, mais Alexander avait d’autres ambitions. Si il était arrivé jusqu’ici, d’autres le pourront aussi. Il se pensait dès lors le seul à pouvoir organiser la tenaille, non, la chasse aux pionniers.




Caractère

Bien que servant hardiment l’État, Alexander n’a rien d’un endoctriné. Il supporte profondément les méthodes abusives et violentes de l’État qui créent un climat d’insécurité totale favorisant la domination des plus forts envers les faibles. La traque et le meurtre ne sont pas un moyen pour le jeune homme, mais bel et bien une fin en soit. Il est de ce fait un fin détective et ne tarde jamais à trouver ce qu’il souhaite. Cependant, jamais il n’ira jusqu’à compromettre sa propre survie, il sait lâcher le morceau quand la situation le lui demande. Il peut également surprendre par un certain calme et d’une grande patience. Pour Alexander, ce sont des qualités nécessaires à la survie et au bon déroulement d’une tache. En cela, le jeune homme fait preuve d’une troublante clarté d’esprit.

Ayant passé une grande partie de son enfance seul en pleine nature, Alexander ne s’est jamais vraiment rendu dépendant des artifices de la société civilisée. Pouvoir bénéficier des ressources d’un collectif est une chose, en dépendre en est une autre. Il en est de même pour la dépendance affective qui lui paraîtrait presque absurde si elle n’avait pas été une nécessité de l’évolution. Le jeune homme n’est en rien un individu distant ou égoïste et sait reconnaître la valeur d’un individu - selon ses standards, qu’il projette de tuer ou non.

Il est évident que par son comportement extrême, Alexander n’a jamais entretenu de réelle relation amicale avec d’autres individu, cela dit, l’inquisiteur éprouve une fascination certaine à échanger et discuter avec bon nombre de personne si le jeu en vaut la chandelle. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ira perdre son temps à parler pour ne rien dire. En somme, il agira toujours de la manière la plus pragmatique qui soit, de ce fait, il n’ira jamais jusqu’à se lancer dans de grands plans de manipulation des plus complexes si cela n’est pas nécessaire pour arriver à ses fin. Alexander ne se garde également jamais d’avoir des propos des plus blessants ou profondément mauvais. L’idée étant que si une victime est terrorisée, elle sera plus apte à coopérer ou tout simplement agir de manière moins rationnelle, et donc de réduire ses chances de survie.




Reflet

Avec son mètre quatre-vingt, Alexander n’est ni trop grand, ni trop petit. Il serait vraisemblablement originaire d’une peuplade des steppes, il possède cependant certains traits incontestablement caucasien, tel que ses yeux bleu ou encore sa mâchoire carrée qui pourraient supposer des origines scandinaves. Il n’est pas vraiment large, ses muscles compactes mais suffisamment puissant sont le résultat d’efforts physiques constants et réguliers plutôt qu’à un entraînement dénué de toute sa dimension pragmatique dont les Orphelins de la Nation tel que les membres de la garde on le droit.

Contrairement à ses cheveux bouclés qu’il peut laisser pousser tant que cela ne dépasse pas la limite du raisonnable et du mauvais goût, le jeune homme prend toujours soin de raser jusqu’au dernier poil de sa barbe et à ce niveau, Alexander à une nette préférence pour le couteau qui s’avère être un outil aux multiples utilisations dont le maniement est quasiment instinctif pour l’inquisiteur, il s’agit d’ailleurs du seul outil que le jeune homme ai emporté sur Terra.

Bien qu’il n’ai été enfant sauvage que pendant un temps, son entraînement au sein des Orphelins de la Nation ne pouvait qu’améliorer sa condition physique et ses facultés de traqueur tout en lui donnant des bases intellectuelles suffisantes pour appréhender certaines situation avec plus de recul et de réflexion.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alexander Dim 4 Aoû - 16:24

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar



Je vais donc commencer par te souhaiter officiellement la bienvenue sur terra !

Nous avons déjà eu la chance de discuter sur la chatbox et tu devines bien que si j’avais eu quelque chose à redire sur l’histoire ou le caractère, je t’en aurais fait part quand tu me les as montrés. Pour le physique aussi c’est nickel, mais je vais quand même te rappeler qu’il faudrait éventuellement te trouver un avatar, mais ce détail n’affecte évidemment en rien ta validation. Autrement, la longueur des descriptions a été convenablement allongée comme demandé sur la Box, merci ~

Je t’ai aussi déjà fait part de mon enjouement à l’idée d’avoir un « méchant » sur terra, mais je te rappelle que malgré toutes ses aptitudes, ton perso ne peux pas tuer un autre personnage, mais comme tu sembles avoir ratissé toute la paperasse, tu dois te souvenir de la possibilité de faire des pionniers PNJs dont il est possible de se débarrasser ; on pourra éventuellement en parler selon les besoins de ta chronologie ~

Rien ne retient ta validation, ainsi tu as désormais accès à toutes les sections de jeu et d’hors-jeu. N’hésite pas à te présenter dans la section de discussion, ni à abuser des diverses sections pour le jeu mises à ta disposition [ici].

Bon séjour sur Terra O/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alexander

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» Alexander Caldin.
» The History Of Mike Alexander
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra  :: Préambule :: Archives :: Mémoires-