Into the frelling Sheepfold [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Into the frelling Sheepfold [fini] Mer 19 Fév - 12:17

The Pirate King
Masculin


Je fus amusé par l’incompréhension qu’avait suscitée ma phrase de bienvenue. Ils étaient peu nombreux ceux qui comprenaient l’allemand ici. Je me demandai même si je n’étais pas le seul. Mais peu m’importait, cette langue était chaude, vivante, dynamique et j’aimais bien la parler. Elle me rappelait de doux souvenirs, la gentillesse et l’affection de ma tante. Pour moi c’était l’idéal pour des paroles chaleureuses et réconfortantes.

Mais s'ils étaient tous restés impassibles face à ma bienvenue, Lana n'avait pas manqué de répondre à ma première intervention. A demi-mot, presque comme une confidence, elle me glissa son impression pas si plaisante à propos des deux nouveaux venus. Du moins, c'est ce que j'avais cru saisir dans son " Not sure about the good part. " Devais-je comprendre qu'il y avait eu un problème ? Je jetai un nouveau regard à cet homme. Mon intuition s'avérait-elle exacte en fin de compte ? Je n'eus pas vraiment le loisir d'en savoir davantage car la petite rousse - celle avec un bébé - nous avait rejoint. Elle était mignonne cette gamine. Je me souvins alors qu'elle avait provoqué un de mes jeux sur les habitants - un jeu pas forcément très saint - un soir où je m'ennuyais. J'avais tout d'abord essayé de deviner qui parmi les habitants pouvait bien être le père de ce bébé. Le jeu avait peu à peu dérivé sur les couples les plus improbables que je pouvais imaginer (1). J’avais bien entendu gardé tout ceci pour moi et l’avais presque oublié avant de revoir la chevelure rousse de la jeune maman.

Elle s'adressa aux deux nouveaux dans une langue que je ne comprenais pas. Je crus reconnaître du français, mais je n'en étais pas certain. Mes connaissances dans cette langue restaient très fragmentaires et si je connaissais bien quelques chansons, je n'avais aucune idée de la signification de leurs paroles. Quant à la seule phrase que je connaissais, j'avais l'intuition qu'elle ne serait pas la plus appropriée à cet instant précis. J'avais beau ne pas avoir beaucoup de tact, je n'étais tout de même pas un mufle ! J'assistais donc, impuissant, à cet échange de phrases. Je craignais que ne débute une conversation particulièrement sans intérêt.

Fort heureusement, la brune brisa cette atmosphère d'incompréhension en interpellant quelqu'un au village. "Lazy ass" ? Il me semblait bien l'avoir entendu appeler quelqu'un comme ça auparavant ... mais qui ? Je me concentrai un peu, fouillant dans ma mémoire. Puis, en posant les yeux sur la nouvelle venue, je percutai : the Doctor ! (2) C'était l'évidence même ! J'approuvai cette initiative, car il était clair que cette fille avait besoin de soins. Cependant, il y avait un problème : Gavin était parti dans la forêt et n'en était pas encore revenu. J'en informai sitôt la chef :

“You looking for Gavin ? He went to the forest .. and he’s not come back yet.. I guess someone should go looking for him…” *

Alors que je prononçais cette intention, j'aperçus une silhouette revenir de la forêt. J'espérais que ce fut Gavin, histoire de ne pas avoir à appliquer ma brillante idée d'une patrouille de recherche. Je n'aimais pas les forêts. Cependant, il ne s'agissait pas du docteur, mais de Pavel mon camarade russe, qui revenait d'une partie de chasse apparemment très fructueuse. J'avais dans l'idée de me dérober au groupe pour aller lui donner un coup de main, et ainsi éviter d'être celui qui devrait s'aventurer dans cette forêt. Je m'apprêtais donc à rejoindre mon compatriote quand une odeur vint attirer mon attention ; une odeur de brûlé. MES POISSONS !!! Je pris à peine le temps de rendre son salut au russe et me précipitai vers mes pauvres petits poissons en train de cramer. Je parvins à les retirer du feu sans me brûler, mais je dus me rendre à l'évidence : ils étaient bien trop carbonisés pour être comestibles désormais. Tant pis pour nous... au moins, à présent, nous avions de la viande...

________________________________________________________
Trad' et ref':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Into the frelling Sheepfold [fini] Ven 6 Juin - 23:15

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin


You looking for Gavin ? He went to the forest .. and he’s not come back yet.. I guess someone should go looking for him…

Mon regard que j’avais peine à détourné de nos deux nouveaux arrivants retomba soudain durement sur le blond. Je me sentais houleuse, l’orage grondait dans ma gorge serrée et une pluie hargneuse aurait presque menacé de s’épandre sur mes joues. Était-ce trop de demander, un peu de paix ? De vouloir avoir des concitoyens autonomes et capables de s’occuper d’eux-mêmes et d’exécuter leurs tâches ? . Bref, je bouillais. Il manquait peu pour que je siffle l’acide vapeur de ma colère à la gueule du joli blond, seulement son attention détournée vers la forêt y guida mon propre regard. Je voyais, moi aussi, la silhouette lointaine qui arrivait et pensa momentanément qu’il s’agissait de Gavin.

De son coté, Aileen affirmait ne pas avoir besoin d’attention médicale. En tout cas, elle semblait avoir un certain caractère pour ainsi répondre au slave brun, mais je n’étais toutefois pas convaincue. Nul doute que ces blessures étaient des brouilles dans l’ancien monde… Mais ici, c’était une autre histoire. Anne, sans aucun doute consciente des enjeux, papillonnait autour d’elle avec toute la grâce maternelle dont elle était nantie. Brave petite , pensais-je.

Au loin, la blondeur de Pavel dévoila que je m’étais refroidie pour rien. De nouveau, je sentais l’impatience grimper, mais la vue de toute cette viande qu’il trainait dernière lui eut au moins le mérite de venir sucrer mon mécontentement. Son retour au village était en fin de compte sans doute plus productive que l’aurait été celle du ''docteur'' Matthew. Aleksai s’écarta soudainement de notre petit agglutinement, laissant le rôle du slave blond à son compatriote qui prit place non loin d’Émilie. C’est en tentant de déceler de la chimie que j’espérais bien vite voir entrer en phase entre eux deux que j’aperçu le regard que la jeune rousse portait au nouvel arrivant : de la peur. De son coté, Alexander ne semblait pas vraiment se soucier de la jeune mère et portait plutôt son attention sur Aileen et sur moi-même. Émilie-Anne, les gestes bégayants, le corps dirigé vers Pavel, mais le regard fixer sur Alexander, proposa finalement d’escorter Aileen jusqu’à chez Gavin afin d’y trouver de quoi bien nettoyer ses blessures. Aileen protesta, contre quoi je renchéris avec le plus d’autorité avec laquelle je pu imprégner ma voix et ma posture… Et il semblerait que ce total était amplement suffisant, car il n’y eut pas de réplique.

De toute façon, je m’inquiétais désormais davantage de la réaction d’Émilie-Anne face à l’homme. Ma mauvaise impression était amplifiée par le sourire carnassier que ce dernier venu lui accordât alors qu’elle partait enfin. . . Je ne pus en conclure qu’Anne, étonnamment, était dotée d’un bon instinct et que cet homme était réellement douteux et que j’allais devoir garder un œil attentif sur lui.

Une gamine blessée, un type louche, une maman apeurée, un organisateur absent. Moi. On pouvait déjà prédire la terrible soirée qui allait en découler. ''It’s time to start working again, guys, the show is over.'' Dis-je en crachant le reste de l’autorité que j’avais pu amasser un peu plus tôt.

Au loin, on voyait des filles qui s’affairaient devant diverses tâches, sans se soucier de nos problèmes. Si seulement ils pouvaient tous être comme ça. Pensais-je ensuite.

Pour le reste, nous verrons plus tard.

! RP TERMINÉ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Into the frelling Sheepfold [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Lapis Philosophorum |Pierre| [PV Vanille] [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra  :: L'île de la vallée :: Le village de la vallée :: La fête de la lune-