La forêt rocheuse - [D] Checking out if the coast is clear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La forêt rocheuse - [D] Checking out if the coast is clear Jeu 19 Sep - 5:30

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar

Checking out if the coast is clear

On both sides. . .You just crossed the line and boom, you just fell.



Il fait chaud. Il fait froid. La température est bipolaire ; un instant c’est la canicule égyptienne, puis le soleil se cache et des vents dignes de la Sibérie viennent te claquer le visage. Les gens ne savent plus comment se couvrir : essayer de mettre un intermédiaire c’était se risquer à avoir une journée ou bien trop froide ou bien trop chaude et en fin de compte, l’idéal c’est d’essayer de trouver un habit polyvalent, un truc qui se met et s’enlève facilement, qui est transportable, mais pas encombrant. Le genre de vêtements que des demoiselles plus patientes que moi auront eu l’amabilité de créer de fil en aiguille et qu’elles m’auront ensuite offerts pas bonté de cœur - parce que je leur rapportais généralement leur viande.

Je cours, j’ai chaud alors je fais glisser mon ample gilet de peau sur mes hanches et attache les manches en guise de ceinture. Je cours plus loin, je sors du champ de pierre, je cours  encore et lorsqu’enfin je m’arrête, une fois rendue à l’ombre de la forêt rocheuse, toute en sueur, je commence à avoir froid, ainsi je dénoue les manches enroulées sur mes hanches et je revêtis la tunique chaude.

La forêt est d’un vert éclatant parsemé de doré et de rouge ; l’arrivée de l’automne se fait lentement sentir. Plus vivante que jamais dans l’année, il semblait presque qu’elle projetait un dernier éclat de vitalité avant que le froid ne vienne l’endormir. Il y avait beaucoup de fleurs : certaines étaient partout, d’autres, plus rares et souvent plus exotiques, s’affichaient fièrement d’entre les herbes comme l’unique et resplendissante représentante de l’espèce sur des milles à la ronde. Dans cette dense forêt verte et touffue, ardue, digne du Bouclier canadien, s’il était plus difficile de suivre silencieusement une bête, c’était idéal pour en piéger d’autres. Pas même besoin de creuser une fosse- ce qui aurait de toute façon été vain, considérant le sol rocailleux et coriace-, car en cherchant bien au pied d’un pic rocheux, par exemple, il était facile de trouver un espace assez creux, de le dissimuler sous un filet de branches recouvert de feuilles et d’attendre qu’une créature infortunée s’y prennent et n’arrive plus à en sortir. On en fait quelques-uns comme ça, on pose quelques collets aussi et au final, avec un peu de chance, après une petite tournée dans les bois, on a déjà un tas de gibier, on n’a pas besoin de chasser et on a le loisir d’investir les précieuses heures de clarté à autre chose qu'à la collecte de viande rouge. Alors je cours dans les bois et je passe un à un tous les pièges qui furent posés. Je trouve deux chapins et un renard noir que j’achève avant de les mettres dans mon sac de chasse, je remets en place les collets, puis je pars regarder les fosses. Les deux premières sont vides, malheureusement, mais O joie, en arrivant près de la troisième – sur cinq-, j’aperçois que sa couverture s’est effondrée. Je sautille joyeusement vers celle-ci, un sourire satisfait aux lèvres . . . qui mourrut lorsqu’au lieu de trouver une petite biche, c’est un garçon que je découvris. Mon sourire fond et se pince en moue agacée. « Well well well, it looks like I caught little red fawn » bras croisés sur ma poitrine, j’observe le jeune homme, presque amusée, mais surtout embêtée par le fait que j’aurai a refaire le piège sans qu’il ait vraiment servi son but.

Je connais le rouquin, je l’ai vu au village, je me souviens qu’il était arrivé avec plein des anciennes peaux que j’avais récoltées dans l’Ancien Monde. Je ne me souviens pas de son nom. Je crois que c’était un nom français. Non, c’était anglais, mais son patronyme était français, quelque chose comme ça. Ça commençait par un E, quelque chose en E…Ou pas en fait, non c’était peut-être plutôt un nom en N. Noah ? Non. Nathan ? Quelque chose en Na, j’en étais persuadée. Puis soudain ça me frappe, c’est Anthony.  Na[…], An[…]. Peu importe.   « And I guess i'll have to get you out of there.» Dis-je finalement après un court moment de contemplation sterile.

Spoiler:
 


Dernière édition par Lena M. Oliver le Dim 9 Fév - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La forêt rocheuse - [D] Checking out if the coast is clear Mer 22 Jan - 23:12

Invité
avatar

Invité
R.I.P - Anthony Duvanier

Je peux l'affirmer sans contredit; je suis un boulet. Bon qu'à se mettre les pieds dans les plats. Le plan, c'était simplement de repérer un arbre assez massif, et de me démerder pour le ramener, ou rameuter assez de la populace pour un transport relativement facile. Il fallait bien s'en douter, que j'allais être tout seul, et que j'allais tomber dans... probablement un des pièges de la ''protégée'' d'Oliver. J'ai commencé à croire que l'idée d'Oliver était... disons, peu sensée. Totalement débile et potentiellement inutile, mais j'en resterai à peu sensée. N'empêche en rien que je suis quand même coincé dans un foutu piège pour futur nourriture, et pour une raison complètement débile; construire un goban grandeur nature. Oui, effectivement. De quoi amuser les connaisseurs de vieilleries orientales du premier monde, ou ceux qui, comme moi, n'étaient pas les plus intéressés du monde à la fête de la lune. Chacun ses ambitions, chacun ses goûts.

oOoOo oOoOo

Être tombé dans un trou? Vraiment? Toujours un caprice de dame la chance, ou tu ne sais toujours pas foutre un pied devant l'autre? Être habile de ses mains, c'est déjà bien, mais éviter les pièges, c'est déjà un peu plus important.... et c'est un truc que tout le monde devrait pouvoir faire.

Dur de voir un beau paysage, des petits animaux mignons qui puent, d'être productif en étant coincé. Après la chute, et les heures passées là, on pourrait envisager qu'une seule envie te traverse l'esprit; retourner dans ton abris et y rester, panser tes petites coupures et peut-être recoudre les ouvertures faites à tes habits pendant la chute. Et puis : ''Well well well, it looks like I caught little red fawn.'' Encore heureux que quelqu'un t'ais trouvé aujourd'hui. Tu aurais encore pu rester dans ton trou et te les geler la nuit venue. Peut-être pas mourir, mais le froid aurait sans doute pu t'atteindre malgré l'amalgame de peaux de bêtes que tu avais lié pour faire ton truc ridicule. C'est quoi, au fait? Un genre de grand poncho, une cape? Ridicule, mais pratique. Assez long pour te couvrir, assez épais pour te tenir chaud. et facile à traîner si tu crèves de chaud.

''And I guess i'll have to get you out of there.''

oOoOo oOoOo

Je regardais en l'air, Lena était au bord de la fosse dans laquelle je me trouvais. Je lui souriais, j'avais surement un air de ''oui je sais, ne dis rien, n'en rajoute pas sur ma nullité'' en plus. '' Sorry.. I should have checked where I was laying foot. '' Je me rapprochais de l'endroit où elle se tenait, du mieux que je pouvais pour lui tendre la main, qu'elle puisse m'aider à m'en tirer. '' You sure know how to make traps. They are pretty neat... if they catch the right kind of creature. Would you mind helping me out? I'm stuck in there.'' Ou l'art de faire de l'autodérision. Si on appelle ça comme ça.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La forêt rocheuse - [D] Checking out if the coast is clear Mar 11 Mar - 7:16

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar


Bras croisés, j'observais la kréature rousse avec un air consterné. Malgré l'indice d'aide que je lui avais accordé en guise de salutation, mes mains froides restaient pour l'instant confortablement coincées entre les replis duveteux de mon survêtement modelé dans les intersections de mes coudes.

-Sorry. . . I shoud have checked where I was laying foot. C'est d'un raclement de gorge sonore que j’acquiers volonté à son affirmation. Mes lèvres pincées se promènent d'abord sur la gauche, puis sur la droite. Je contemple, j'admire. Bien que frustrée et ennuyée du dérangement causé par son accident, ainsi que des efforts qu'il me faudra fournir pour non seulement l'en tirer - j'ai les épaules tendues. Ciel. Ai-je envie de forcer sur celles-ci seulement pour le tirer de son merdier ? À contrecœur, seulement à contrecœur - mais aussi pour refaire ce qu'il eut défait, il y a de surcroit ce timide plaisir de le voir ainsi desaccommodé qui pétille au creux de ma poitrine et qui freine énormément mon urgence quant à le secourir.

- You sure know how to make traps. They are pretty neat...If they catch the right king of creature. Ces quelques mots prononcés dans un anglais pollué par sa francophonie m'arrachaient un sourire. "Would you mind helping me out? I'm stuck in there. " Termina-t-il. Pour le coup, je me penche fluidement, m'accroupissant, m'appuyant sur seulement la pointe de mes pieds et m'équilibrant en reposant mes bras sur mes genoux. Je contemplais toujours, lui d'une part, avec une expression sans aucun doute complètement blasée, pensive en ne daignant pas lui répondre de suite ; j'appréciais silencieusement ses expressions et son inconfort. J'observais aussi le fond de la fausse : une racine par ici, une façade rocheuse par là. Même moi j'aurais eu un peu de mal à m'en tirer toute seule, surtout si j’avais été attiraillée comme il l'était. Je suppose qu'en cas d'échecs répétés, après quelques douloureuses tentatives d'escalade, j'aurais plutôt opté pour un système de poulie avec la fidèle corde qui me servait de ceinture et le tronc et les branches du conifère qui prenait racine dans la paroi de cette fosse naturelle. M'ouais. Bref. Je sais déjà que O malheureusement, tout le monde n'est pas aussi pratique et capable que moi. Si seulement.

Une idée qui commençait lentement à germer dans le terreau de mon esprit vint adoucir mon sourire carnassier tandis que le plaisir sadique se transformait en perspective tactique, ne laissant intacte que l'humeur autoritaire et exécrable qui, semblerait-il, me caractérisait. ''Pretty neat indeed. . . I'm actualy glad you like my work for, guess what, you just won yourself a free and immediate lesson on how to make just.the.same . . . supervise by none other than your humble servant, of course. '' Prononçais-je lentement, d’une voix doucereuse.
Voilà qui règlerait une partie de mon problème.

Je lui tendis enfin une poigne molle, mais lorsqu'il la prendra, après l'avoir fortement resserrée, je me verrai forcée d'aller rejoindre son coude, puis de me laisser choir sur mes genoux avant de devoir saisir l'autre bras, improvisant une embrassade maladroite afin d'enfin l'extirper de la cavité.

Traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La forêt rocheuse - [D] Checking out if the coast is clear


Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

La forêt rocheuse - [D] Checking out if the coast is clear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Forêt Rocheuse.
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» Une petite leçon dans la forêt
» La forêt morvandelle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra  :: Préambule :: Archives :: Aventures oubliées-