Orlare Valioce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Orlare Valioce Jeu 3 Juil - 7:53

All grown up were first children, but few of them remember.
Féminin

avatar

Orlare Valioce

« Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. »



Sexe : Femelle

Âge : 21 ans

Origine : Italienne et Française

Nationalité : Italienne

Langues parlées : Orlare parle le français, l'italien et l'Anglais courament avec des bases de Japonais et Allemand.



Pseudo Hors-Jeu Em'

Avez-vous bien lu les règles ?
[Code ok par Loeva]

Où avez-vous découvert Terra ?
Par intermédiaires de fiches partenaires (:




Mon reflet
A chacun ses cicatrices, dis-moi, dis-moi ce que tu caches derrières ces jolis yeux.
Je te rencontre tout juste, je ne te connais pas, dis-moi ce que je dois voir.


- Comment pourrais-je vous décrire Orlare …
- Laisse-moi faire ! Orlare est petite, plus petite que la moyenne de taille des filles de son âge, mais compense par son mauvais caractère !
- Si c’est pour dire des bêtises pareilles, laisse-MOI faire ! Elle a les cheveux brun tout ce qu’il y a de plus banal qui bouclent lorsque le temps est humide, les yeux bleu comme un ciel sans nuage qui surmontent une bouche fine mais pleine. Elle m’a confiée que lorsqu’elle était petite, un de ses camarade de classe n’arrêtait pas de la suivre parce qu’elle avait « les plus beau yeux de toute la terre ».
- Hé bien moi elle m’a confiée qu’elle faisait un bonnet A !
- C’est archi faux, elle m’a dit qu’elle faisait un B ! Bref vous l’aurez compris Or’ n’a pas une grosse poitrine. Par contre son corps s' est finement musclé au fil des heures d’entrainement et de ses missions pour l'état. Elle est leste et agile et compense sa petite taille par sa rapidité d’action.
- C’est parce qu’elle a de belles jambes qu’elle reste toujours en short !
- Mais nan, espèce d’idiote ! C’est parce que c’est pratique, c’est a cause de son entrainement dans les camps. Elle a gardé quelques habitudes de ce temps là …
- …
- Je continue. Short en jeans et tee-shirt lui suffisent amplement, elle ne court pas après les robes élégantes ou les combinaisons ultra sophistiqués. De plus sa peau refuse obstinément de se pâmée ne serais-ce que d'un léger hale : elle ne fait que rester couleur porcelaine, mais ça n'a pas l'air de la gêner. de toute façon elle n'en a pas besoin, c'est une jolie jeune femme même sans une peau couleur bronze.
- En fait c’est une fille assez simple …
- Oui c'est vrai ... on est au moins d'accord sur une chose.




Mon caractère
Ce que tu es devenu . . . Parles m’en. Crois-moi, je vais écouter, je veux savoir.
Dis-moi, qui es-tu, comment es-tu, pourquoi es-tu ?



- Orlare n’est pas quelqu’un qui aime parler d’elle…
- … elle préfère écouter les autres parlers.
- Ouaip, de part sa naissance elle est privilégiée mais elle n’a jamais agit comme tel.
- Heu … quand elle était petite … un peu quand même.
- D’après ce que j’ai entendus dire, avant qu’elle n’entre aux Orphelins de la Nation, c’était un peu une petite fille gâtée. Mais moi je ne l’ai connue que lorsqu’elle est arrivée aux ODLN, alors dit-nous …
- Hé ben avant, c’était une de ses petites filles riche a qui on donne tout. Ses parents lui avaient même offert un poney ! Tu te rends compte, à notre époque, elle avait réussi à avoir un poney à elle ! Il faut dire que la famille Valioce avait quelques privilèges.
- Oui mais ce n’est pas le sujet pour l’instant. Je sais que dès qu’elle est entrée aux ODLN, elle a montrée des aptitudes pour être assassin. Là où avant, elle était d’une douceur tranquille, elle est devenue une tueuse froide et calculatrice, là où elle était gentille et compatissante, elle est devenue distante et désintéressée du sort des autres.
- Peut être mais elle a conservée son intelligence et son intégrité, ne faisait jamais de mal à un innocent. De plus, on peut compter sur elle, même si elle ne semble pas encline a aider qui que ce soit, c’est dans sa nature, elle porte secours aux âmes en perdition.
- C’est d’ailleurs pour ça qu’elle n’a pas montée en grade …
- Ce n’est pas la question, recentre toi. Ce qu’elle aime ? Elle aime la nourriture épicée et déteste la nourriture fade, elle aime ses dagues de jet et le combat corps à corps, mais déteste ceux qui plante leurs lame dans le dos de leurs adversaire … elle n’aime pas les lâches en fait. Et quand elle a quelque chose à dire, elle le dit.
- C’est vrai qu’elle ne s’embête pas avec des fioritures qui ne servent à rien. Elle aime contrôler mais ne s’impose pas en tant que chef, de toutes façons elle est un peu jeune pour être le chef d’un groupe et le sait. Ca aussi c’est un point positif !
- Oui elle a conscience de ce qu’elle est et de qui elle est, et ne force personne a faire ce qu’elle veut, elle utilise plutôt le discourt.
- Elle est forte Or’ pour les discours. Que ce soit pour intimider ou convaincre, ils arrivent toujours a leurs buts
- Ouais, presque.


Mon histoire
Tu as peut-être été beaucoup de personnes différentes, mais ceci est à propos de ce que tu es présentement.
Dis-moi qui tu es et dis-moi comment tu l’es devenu.



Le 03 Novembre 2187

Cher Journal,
Pour l'anniversaire de mes 11 ans, mon père, Mr Valioce, m'a offert un journal. Je lui ai demandé "Pourquoi un journal ?" et il m'a répondus "Parce que tu vas écrire tout ce qui se passe dans les camps dans se journal. Et la prochaine fois qu'on se verra, tu me le remettra et je t'en donnerais un autre, d'accord ?"; "Oui mais ..."; "C'est compris Orlare ?". Il avait posé la question d'un ton qui suggérait que ce n’était pas une question alors j'ai répondus "Oui père". Parce qu'on ne dit pas non a Mr Valioce.

Le 08 Novembre 2187

Cher Journal,
Le 03, je n'ai pas été très claire : je suis Orlare Valioce, l'unique fille du célèbre et riche Alonzo Valioce et de sa femme, la française Camille DuChène. Dit comme ça, ça semble énoooorme ... mais nan, en fait c'est juste ... comme ça. Je suis née le 01 Novembre de l'année 2176 a Florence en Toscane en Italie.
Alors que j'avais 5 ans, mes parents m'ont confiés aux Orphelins De La Nation pour faire bonne figure devant les hauts dirigeants. Même si je n'ai pas de souvenir du règne du père de Malovius, j'ai entendus dire que c'était un tyran, comme son fils, qui régnait d'une poigne de Fer. Heureusement, maintenant en Italie, c'est Benjamin, le plus jeune des frères au pouvoir. C'est un homme doux, calme, élégant, poli. Enfin tout ça c'est ce qu'on m'a dit : je ne l'ai jamais rencontré personnellement. Demain j'ai un énorme entrainement et je doit être en forme alors Bonne nuit J.


Le 30 Novembre 2187

Cher Journal,
Oui je sais, je suis une mauvaise fille qui ne fait pas ce que son père lui demande. Mais depuis que j'ai été affectée au camp d’entrainement des assassins je n'ai plus une minute a moi.
Tous les jours, on se lève a 6h30, on a 10 minutes pour s'habiller, 20 pour manger et ensuite on cours 10 km autour du complexe. Puis ce sont les entrainements : du tir, de la confections de poisons, des murs d'escalades et des combats a mains nues ou avec de petites armes faciles a cachées. Tout ce qu'il y a de plus ordinaire quoi ! *Humf* Perso, je préfère les dagues de jet et celles en prises inversées mais je suis un peu jeune (selon notre instructeur) pour pouvoir les manier correctement. Bon là je suis crevée alors bonne nuit J.


Le 13 Janvier 2190

Cher Journal,
Cela fait beaucoup de temps que je ne m'étais pas confiée a toi. Mais là c'est un truc énorme qui m'arrive. Je t'explique: comme je suis l'unique enfant de la famille Valioce, j'ai eu le droit de passer les vacances de Noël avec ma famille. Je n'ai que 13 ans et je fait partie de l'élite de la nation en ce qui concerne les assassins mais je ne sais faire que ça alors pour tromper mon ennuis j'ai visité la demeure familiale. Mes parents sont riche, c'est un fait, et leur maison est assez grande alors il m'a fallut plusieurs jours pour trouver la pièce. Un pièce gigantesque et inimaginable. Une pièce remplie de livres, de livres d'avant, de manuscrits sur la rébellion, des plans de différentes parties importantes des sièges du pouvoir, bref une véritable mine d'or ! Durant toute une semaine je n'ai réussie a lire qu'une infime partie de la "Bibliothèque" et j'ai même trouvé des manuscrits sur les techniques de combats avec des dagues en prise inversées !
Ho mince, le chef vient de m'appeler. Il faut que j'y aille sinon je vais écopée de 20 pompes a faire devant tous les autres. Bonne nuit J.


Le 01 Mars 2190

Cher Journal,
Dans les manuscrits trouvé dans la Bibliothèque, j'ai découvert d'autres choses, des histoires terrifiantes de batailles sanglantes, de tortures mais aussi des informations précises sur la Résistance. Tu pense que je devrais en parler a mon père ? Peut être. Je vais attendre les prochaines vacances pour lui en parler. Bonne nuit J.


Le 18 Juillet 2190

Cher Journal,
Cette année, je ne pourrais pas rester pendant les vacances d'été : l'état m'a chargé d'une mission de surveillance de 6 mois. Ma première mission solo ! Il paraitrait même que l'ordre venait d'en haut (si tu vois ce que je veux dire). Je n'ai pas le droit de prendre d'effets personnels avec moi alors je te laisse a père et je te raconterais tout a mon retour. Bonne vacances J.


Le 27 Janvier 2191

Cher Journal,
Ces 6 mois ont été a la fois ennuyants et épuisants et cette surveillance n'a servie a rien. Cette Mme Whitmore était affreusement chiante (excuse moi de l'injure mais c'était nécessaire !). Je suis rentrée il y a 1 semaine et j'ai parlée a mon père de ce que j'ai vue il y a 6 mois et de mon scepticisme face a ma mission foireuse. Il m'a alors avouée être de mèche avec la Résistance avec notre représentant Benjamin. C'est une sacrée nouvelle, je te l'accorde. Il a fallut que je m'assoie deux-trois minutes pour digérer ce qu'il venais de m'apprendre. Les rouages de mon cerveaux se mettaient lentement en marche "Mais alors ...", "Oui, m’avait-il dit, je t'ai confié aux Orphelins De La Nation pour les espionner a leurs insu." Puis devant mon regard incrédule il a reprit "Quoi de mieux qu'une enfant parmi tant d'autre pour ne pas attirer l'attention." Il s'est gratté le menton, geste qui caractérisait chez lui une concentration non feinte "Mais alors cette mission, ... c'était pour t'envoyer loin de nous ...". Je n'écoutais plus. Je fait partie de la Rébellion depuis que je suis née. Bonne nuit J.


Le 09 avril 2193

Cher Journal,
Depuis plus de deux ans nous œuvrons, moi et ma famille, contre le pouvoir, main dans la mains avec la Résistance. Pour l'instant je ne fait que des taches mineures. Essentielles au bon déroulement du plan mais mineures : ils ne veulent pas que je soit trop impliqué, surtout ma mère. En ce moment mes parents et d'autres membres de la noblesse Italienne essayent de mettre au point un nouveau plan assez complexe.
Ha ! Ma mère m’appelle ! Peut être que je vais enfin faire partie du plan ! Bonne nuit J.


Le 11 Avril 2193

Cher Journal,
Il s'est encore passé un truc de fou ! Hier, alors que j'accompagnais mon père au siège de Benjamin pour mettre les dernières touches au nouveau plan ( que je ne peux décemment pas dévoilé dans un journal, même si je t'adore !), on a vue Ségolène. Quoi ?! Tu ne connais pas Ségolène ?! Mais dans quel monde vis tu ? Toutes personnes ayant vécue au siècle dernier connait Ségolène. C'est une folle, une cinglée, une timbrée, une manipulatrice hystérique, perfide et ... la décence m'interdit de dire le reste de mes pensées mais c'est la pire des personnes que je connaisse et que le monde n'ai jamais porté. Oui, oui, pire que mon instructeur qui lui fait figure d'enfant de cœur a côté !
Bref, elle était là quand on est entrée dans le bureau et elle nous a fusillé du regard ... ce genre de regard qui vous glace le sang, les os et les pensées en même temps. Lorsqu'elle nous a vue, elle nous a dit : "Alors c'est vous. Mr et Mlle Valioce" Puis elle s'est approché et a lancé "J'ai beaucoup entendus parler de vous" et est sortie. Pas du tout flippant cette femme vraiment !

Le 01 Mai 2193

Cher Journal,
Mes parents se sont fait arrêter par les forces spéciales de Ségolène pour "Trahison". Avant de se faire prendre mes parents ont brulés le manoir, effaçant toutes les preuves et brulant entièrement tout le savoir enfouis dans la Bibliothèque. Je me suis enfuis sur leurs ordre avec le sac et j'ai découvert, a l’intérieur, qu'il y avait une lettre :

"Orlare,

Si tu lis cette lettre c'est que ta mère et moi sommes dans une très mauvaise posture. Je t'en pris, reste forte, reste droite. Je sais que cette situation te paraît étrange, je t'en prie ne m'en veux pas, et n'ai pas cette rancœur envers le monde entier. Ne sois pas en colère, contre tout.

Je sais , qu' en ce moment même tu te sent seule, perdu, que tu cherches encore les réponses à tes questions et que tu as l'impression d'être à l'écart de tout mais maintenant tu dois aller trouver la Résistance. Tu n'est pas seule.

S'il te plaît, ne cherche pas à comprendre, le pourquoi et le comment, il n'y a rien à dire, rien à faire. Cela s'est passé et c'est tout. Il faut juste que tu acceptes. Sert toi de ce que l'on t'a enseigner aux camps et survie.

Je sais que ton côté matérialiste ne te permettra pas de bruler cette lettre mais fait attention a ne pas la mettre n'importe ou. Souviens toi de ce que nous t'avons inculqué, ta mère et moi, cela te guidera dans tes choix.

N'oublie pas que nous veillions sur toi,
A jamais.
Papa."


Je pense rejoindre la Résistance le plus vite possible. Je ne te dis pas "Bonne nuit J." parce que je ne passerais plus jamais de bonne nuit.

Le 31 Aout 2193

Cher Journal,
Je ne suis plus personne : j'ai emprunté un nouveau nom, une nouvelle vie, et je déambule dans les rues italienne en attendant ... je ne sais même pas ce que j'attends. Peut être que mes parents serons relâchés faute de preuves, mais je n'y crois pas trop. La partie d’échecs arrive a son terme.

Un peu plus tard : Le verdicts est tombé, mes parents serons exécutés sur la place publique demain sur les coups de 15h. Bien que je sois désormais une fugitive je compte y aller.

Le 10 Septembre 2193

Cher Journal,
Mes parents sont mort. Ce qu'il me reste d'eux se sont des mots sur un papier. Et ce qui reste de moi, ce n'est plus. Je n'ai pas pu écrire avant aujourd'hui parce qu'ils m'attendaient a l’exécution. Des gardes surveillaient tous les côtés et les moindres recoins. Il a fallut que je cours me cacher dans les égouts 2 jours durant. Demain je me met en route pour trouver la résistance : c'est désormais mon unique objectif.

Le 24 Juin 2194

Cher Journal,
J'ai enfin trouvé la Résistance. Ils m'ont invité a un de leurs conseils et ont débattus sur mon cas mais ils n'ont pas voulut de moi, ils ont dit que c'était trop risqué de m'avoir dans leurs rangs sachant que tout le monde me connaissait. De plus je suis désormais une fugitive en cavale et recherché par les autorités.

Un peu plus tard : Un jeune résistant de 10 ou 12 ans au plus, résidant avec d'autre membres de la Résistance, m'a tout de même donnée une adresse, me précisant qu'un certain "Doc" y vivait :
Etat Unis - Michigan


Ses yeux trahissaient la pitié qu'il avait pour moi et m'a alors dit que c'était ma seule chance. Ma seule chance de quoi ? Je n'ai pas eut la présence d'esprit de lui demander avant qu'il retourne vers les siens. J'ai juste eut le temps de lui demander son nom : "Dean, Dean Fitzwell." m'a-t-il répondus, "Retiens le bien car c'est ce nom qui renversera le la dictature !"

Le 10 Aout 2195

Cher Journal,
Ce Doc n'est pas facile a trouver. Je cherche je cherche, mais il est difficile de se déplacer lorsqu'on est recherché. Je met mes talents d'assassins au service de la plus grosse bourse et je soudoie des camions de livraisons pour qu'ils m'emmènent ou je veux. Je n'aime pas ce que je fait. Je n'aurais jamais pensé tomber aussi bas. Je n'ai plus personne, plus rien. Je n'ai plus que le Doc comme espoir.

Le 13 Septembre 2196

Cher Journal,
Je l'ai enfin trouvé, ce Doc dont tout le monde parle : Docteur Alan Oliver. Je me suis présentée chez lui comme une simple patiente souffrant de maux de gorge mais je n'ai pas tenue longtemps : la patience n'a jamais été mon point fort. Il m'a fait subir toute sorte de tests médicaux et d'aptitudes physiques et intellectuels.
Il a passé une bonne heure a m'expliquer qu'il était possible qu'il y ait un monde parallèle au notre tout en étant différant. Pour terminer mes tests, il m'a demander d'aller, sous la surveillance d'un homme que je qualifierais de "gros bras", me procurer les choses essentielles que je pourrais emporter si je venais a me rendre dans un environnement inconnu voir hostile qui rejette presque toute forme de métal.
Je lui ai demandé quelques heures pour me procurer ce dont j'avais besoin : deux couteaux tout ce qu'il y a de plus banals, une couverture, un bâton de silex et une amorce en fer, une corde de 6 mètres, des bocaux en terre cuites trouvé sur un étal d'un des marchant du dimanche et des vivres. J'ai fourré le tout dans mon sac en toile avec la lettre de mes parents et je suis retournée a son "cabinet".
C'est a ce moment qu'il m'a révéler la présence d'un monde parallèle. Je dois t'avouer, mon cher journal, que j'ai eut un peu de mal a y croire. Mais plus il m'apportait de détails, plus cet endroit semblait réelle. Il m'a dit qu'il ne savait pas très bien ou nous atterrissions ni si nous étions vivant après le passage. Après tout pourquoi ne pas tenter l’expérience, je n'ai plus rien a perdre.

Le 15 Septembre 2196

Cher Journal,
Il m'a quand même fallut 2 jours pour me décider à enfin embarquer dans son aventure. Mais j'étais décidée. Alors j'ai pris mon sac, plantée mes yeux droits dans les sien et lui ait dit : "C'est quand vous voulez, Doc." puis après un soupir, "Plus rien ne me retiens ici désormais.". Mais avant d'entrer dans le maelstrom de lumière je lui ai demandé : "Dites Doc, si jamais un certain Dean Fitzwell renverse la dictature, vous pouvez m'envoyer un message ? Ou même un signe ?" Mais avant qu'il ait pu répondre je lui souriais et le remerciais.





Dernière édition par Orlare Valioce le Sam 5 Juil - 9:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Orlare Valioce Ven 4 Juil - 18:39

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar



Bonjour ! On a brièvement pu se parler sur la CB ! Je suis Loeva, la fondatrice et je vais m’occuper de ta validation !

  • Commençons par le tout début : tu sembles avoir manqué le code du règlement ! En effet, il y a un mot clef à inscrire dans le profil ! Celui-ci peut être trouvé dans le topic du règlement ! Un petit survol devrait te permettre de le trouver si tu l’as simplement manqué, sinon une lecture plus approfondie s’impose si le topic s’est malencontreusement perdu dans tes onglets (parce que nous sommes bel et bien au courant du nombre imposant de topic qu’il faut lire et garder ouverts pendant la composition. Eheh ! )

  • Je n’ai rien à redire sur les descriptions, aussi je passe de suite à l’histoire :

    -Le 01 Mars 2190 : Où a-t-elle découvert ces histoires ? Dans la bibliothèque des parents? Dans une planque résistante ? J’aimerais quelques précisions, s’il te plaît !

    -Le 24 Juin 2194 : J’aimerais aussi un peu plus de détails sur ce passage ! Qui était le gamin et que lui a-t-il dit précisément. S’il lui a seulement donné une adresse, comment sait-elle qu’elle recherche un Docteur ?

    - Le 13 Septembre 2196 : C’est bon dans l’ensemble, mais j’aimerais quand même un peu plus de détails ! Qu'est-ce que le docteur lui dit ? Je souligne aussi qu’il fois le grand secret révélé, Alan ne laisserait plus personne quitter sa demeure sans une surveillante aigüe. Il peut toutefois lui avoir fait des demi-révélations avant de la laisser aller faire ses courses !



Il faut donc trouver le bon code ; tu as visiblement bien lu et assimilé le contexte, mais il faut quand même aller le trouver. Nous avons comme philosophie que si tu es passé par-dessus le code, tu as pu manquer autre chose d’autre de bien plus important !

Sinon il faut juste quelques petites précisions dans les trois dates soulevées plus haut afin de combler ma nature obsessive, mais au final, c’est vraiment trois fois rien ! Après ça, tout va être bon et prêt à mettre en jeu !

Allons, bonne continuation et à bientôt !

Loeva
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Orlare Valioce Ven 4 Juil - 19:27

All grown up were first children, but few of them remember.
Féminin

avatar

Bonjour !

J'ai trouvé le code ! (il n'était pas très dur a trouver mais j'ai du passer dessus sans vraiment en tenir compte.)

Du côté des trois dates soulevés j'ai modifié ce que tu m'avait demandé :

-Le 01 Mars 2190 : Dans les manuscrits trouvé dans la Bibliothèque, j'ai découvert d'autres choses, [...]

-Le 24 Juin 2194 : Un peu plus tard : [...] m'a tout de même donnée une adresse, me précisant qu'un certain "Doc" y vivait :
Etat Unis - Michigan


Ses yeux trahissaient la pitié qu'il avait pour moi et m'a alors dit que c'était ma seule chance. Ma seule chance de quoi ? Je n'ai pas eut la présence d'esprit de lui demander avant qu'il retourne vers les siens. J'ai juste eut le temps de lui demander son nom : "Dean, Dean Fitzwell." m'a-t-il répondus, "Retiens le bien car c'est ce nom qui renversera le la dictature !"


- Pour le 13 Septembre 2196 j'ai modifié une grosse partie et je l'ai scindé en deux (il faut que tu aille voir ^^)

Voila, Merci pour ces petits conseils !

Emma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Orlare Valioce Sam 5 Juil - 1:19

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar



J’aimerais pouvoir te dire que c’est bon pour le code… Mais ce n’est pas encore tout à fait ça, malheureusement. Pour citer une ligne située pas mal au début du topic : ''veuillez aussi noter que le code de lecture des règles en haut de la page est un faux et que le vrai se trouve plus bas.'' Alors je sais qu’avec notre jolie mise en page, il est aisé de se repéré dedans et de comprendre nos règles même en sautant quelques mots, voire quelques lignes par ci et par là, mais, encore une fois, on considère que si tu as manqué les petits indices et le code, tu as aussi pu manquer autre chose que nous aurions omis de souligné, mais qui resterait important pour le bon fonctionnement du forum!

Sinon, je te remercie d’avoir noté les passages modifiés, c’est très apprécié ! :P

-Le premier est parfait !

-Pour le deuxième, c’est un peu singulier qu’un enfant si jeune puisse avoir autant d’informations sur le projet, mais je conçois qu’il ne soit pas vraiment possible d’ajouter plus de détails sur lui et sur son histoire avec le type de narration dans lequel tu as écrit ta fiche. Je suppose qu’on pourra éventuellement parler et lui monter une petite histoire en tant que personnage PNJ de liaison (comme Benjamin, David, Anton, Charon &Cie). Bref, c’est bon !

- C’est parfait pour les gros bras (logiquement, ça pourrait très bien être le PNJ Anton :P ). Le seul petit truc qui me chiffonne c’est que tu sous-entends que le docteur sait qu’elle va arriver sur une île, alors qu’Alan n’a en fait aucun contact avec le Nouveau Monde. Il ne sait même pas si les gens s’y rendent…Puis si c’est habitable, s’ils arrivent au beau milieu de l’océan, voire au centre d’un volcan ou à travers une grosse roche. Ahha. Il est vraiment cinglé, en fait. Je ne t’aurais pas fait éditer pour si peu, mais comme il reste le code à changer, tu pourrais en profiter pour changer quelques mots ici en même temps !


Allez, cette fois-ci, ça va être la bonne ! :P

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Orlare Valioce Sam 5 Juil - 9:06

All grown up were first children, but few of them remember.
Féminin

avatar

Hellow :3

Bon j'ai du relire au moins 3 fois le règlement pour le trouver ce fichus code ! Mais cette fois ci je pense avoir trouvé (tout est au conditionnel parce que je ne sais plus très bien si j'ai le bon ou pas xD)

J'ai Re-modifié l'histoire :

- Le 13 Septembre 2196 : C'est a ce moment qu'il m'a révéler la présence d'un monde parallèle. Je dois t'avouer, mon cher journal, que j'ai eut un peu de mal a y croire. Mais plus il m'apportait de détails, plus cet endroit semblait réelle. Il m'a dit qu'il ne savait pas très bien ou nous atterrissions ni si nous étions vivant après le passage. Après tout pourquoi ne pas tenter l’expérience, je n'ai plus rien a perdre.

Pour le garçon je pourrais faire une sorte d'annexe sur lui ... ce serais possible de le faire dans la partie journal ? Sinon je trouverais bien un moyen de caser son histoire quelque part ^^

Bon j'essaie de ne pas désespérer mais je t'en supplie dit moi que c'est le bon code et que l'histoire tient la route !

Merci (:

Emma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Orlare Valioce Sam 5 Juil - 9:24

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar



Je ne sais pas pour dans le journal, mais on va pouvoir voir ça, c’est sûr !

Autrement le code et bel et bien le bon ! Et l’histoire tiens bien la route !

Je n’ai donc plus rien à redire et peux te valider sans plus attendre ! Tu peux aller Rps, utiliser les sections pour le jeu ( Journal, Wanted, demande de Rp), et aussi les floods et les jeux.

Donc en gros, officiellement bienvenue sur terra ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Orlare Valioce Sam 5 Juil - 9:31

All grown up were first children, but few of them remember.
Féminin

avatar

Merciiiii :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Orlare Valioce


Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Orlare Valioce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra  :: Préambule :: Registre :: Fiches validées-