[X] They used to sing about the birds and the bees

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [X] They used to sing about the birds and the bees Sam 27 Déc - 6:16

Pionnier
Masculin

avatar

They used to sing about the birds and the bees.
En français, on parlera de petites graines, de roses et de choux.


Gavin Matthew - R.I.P.

Ses longs cheveux mêlés tombaient en cascade sur son corps qu'elle dénudait dans le noir, puis sur le mien, endormi. Cette douce averse me ressuscitait, et m'invitait à m'éveiller en tâtant, en caressant, en empoignant, mais ensuite à rêver en goûtant, en léchant, en suçant, en mordant. Et j'en passe.

Au matin, elle était toujours repartie depuis longtemps. Une ombre dans la nuit.

Subtile, la petite femme entrait toujours par l'entaille située entre les deux pièces principales de la petite clinique. Jamais un mot n'était échangé ; le silence était d'or, tellement qu’après la première fois, je n'ai connu l'identité de cette maîtresse qu'à la lumière du jour, à la vue des marques sensuelles imprimées sur son cou. Bien que nous interagissions tous les jours devant les autres pionniers, nous ne parlions jamais de notre lien intime. Pour autant que je sache, personne au village n'était au vent de notre aventure ; infidèles au célibat, notre relation demeura un tabou, un secret. Il ne fut jamais question d'émotion ou de relation fusse autre que l’apprentissage du corps de l'autre, d’une amitié complice, d’une histoire de fesses.

Au creux de ses hanches, la semence s’était répandue nuit après nuit et avait germé, et moi après tout ça, j'étais planté là ; les mains baignées du sang fécond.

L'amas de chair ne bougeait pas. En rondeur et sanglotant, bleuît sans jamais avoir été rose. Il ne bougeait pas. Sur la robe tachée de sang. Il ne bougeait pas. Sur le ventre de sa mère. Il ne bougeait pas.

Pendant quelques instants, rien ne bougeait dans la hutte médicinale. Mon coma mental s’était terminé alors qu’explosait en moi un mélange de rage, de culpabilité et de détermination : l’enfant vivrait. Massant son abdomen frêle de mes doigts, embrassant sa petite bouche et son nez ; extirpant de ses voies respiratoires les secrétions natales, puis respirant pour lui par petites pouffées. Il cria finalement sa vie dans ma bouche, juste alors que l’idée d’abandonner se lovait contre ma détermination fatiguée.

Mia était maintenant la seule chose qui ne bougeait plus.

Le petit garçon hurlait son existence et rougissait à vue d’œil sous mes caresses désespérées. Je le berçais contre mon épaule en lui susurrant quelques mots doux. Je ne savais que faire. Je fixais le corps inanimé de ma jeune femme qui était décédée avant de pouvoir avoir été mère : alors qu’elle était encore deux. Après avoir brisé plusieurs côtes, je me suis résigné à manuellement guidé l’enfant hors du ventre tombeaux.

Je tenais contre moi le fils qui mourait si j’échouais de lui trouver un sein auquel boire : une mère pour s’en occuper, et peut-être un père, aussi, pour l’élever. Cette larve était l’unique preuve de mon crime, l’ultime confession de sa mère ; elle que j’avais tuée au fil de nuits secrètes que nous avions passées ensemble.

Des hommes étaient morts ce même hiver, n’importe lequel pourrait être la source de cette toison châtaine, de ces yeux bleus et bouffis. Je serais, pour ma part, libre de l’aimer et de l’éduquer comme un grand frère bienveillant.

Pleure, pleure, pleure. Everything's gonna be alright.

Il ne resterait maintenant qu’à affronter les trois jeunes filles, enceintes jusqu’au coeur, qui attendaient nerveusement le dénouement de cette première naissance.

Achievement Unlocked !
Succès ! Tu as accompli un défi : Traiter de la sexualité avec un autre personnage.
Tu peux désormais disposé de l'icône ci-dessus à ta guise pour afficher ton accomplissement !


Achievement Unlocked !
Succès ! Tu as accompli un défi : Traiter du fait d'avoir un enfant.
Tu peux désormais disposé de l'icône ci-dessus à ta guise pour afficher ton accomplissement !


Achievement Unlocked !
Succès ! Tu as accompli un défi : Traiter de la mort d'un personnage.
Tu peux désormais disposé de l'icône ci-dessus à ta guise pour afficher ton accomplissement !


. . . . . . . . . . . . . Meh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[X] They used to sing about the birds and the bees

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 03. [Appartement Robertson] Let's sing together.
» 03. Sing if you can...!
» Who can sing for me ? [30/01 21h10]
» 05. Sing !
» « Up with the birds » ~ PV Louis (terminé)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra  :: L'île de la vallée :: Le village de la vallée :: Les habitations :: Le centre médical G. Matthew-