L'herbier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: L'herbier Mer 23 Déc - 18:14

Rien ne fera jamais entrave à la réussite de mon Projet.
Masculin

avatar

L'herbier, ou petit guide des plantes




Cette section du bestiaire est unique du fait qu'elle documente les plantes plutôt que sur les animaux. En effet, il s'agit d'un document non exhaustif fournissant des informations sur les diverses plantes du Nouveau Monde, autant terrestres qu'aquatiques.

Comme les bestiaires, ce document existe dans l'univers du Projet Terra et est entreposé dans bibliothèque de S. Ashton Awyer, dans le village de la vallée.

Les informations que vous y trouverez ont été consignées par les pionniers dans de rares livres vierges issus de l'Ancien Monde. D'ailleurs, pour les plantes en particulier, les experts notables du Nouveau Monde sont Teva Riddell, Gavin Matthew, Jun Hyo Jin, Terrence Clément et Émilie-Anne Larose. Certains spécimens sont déjà cultivés et étudiés par ceux-ci dans le village, mais la plupart ne sont disponibles que dans la nature. Le manque de temps et de ressources rend le processus de recherche long et force une sélection rigoureuse, de sorte que ne s'ajoutent que les éléments extravagants, où que les pionniers ont eu la chance d'étudier. D'ailleurs, si vous avez aperçu des spécimens intéressants dans le Nouveau Monde, vous êtes cordialement invités à partager vos descriptions ou vos croquis.

D'ailleurs, pour bien comprendre l'herbier, sachez que des descriptions accompagnent les dessins. Pour lire celles-ci, vous devez passer votre souris sur l'élément souhaité afin qu'une infobulle s'ouvre en dessous de l'image.

Vous remarquerez également des symboles placés au-dessous des dessins. Ceux-ci indiquent les propriétés et les particularités des plantes. Ces symboles ne veulent pas nécessairement dire la même chose d'un bestiaire à l'autre, alors voici une petite légende propre à ce document:

    Aliments végétaux consommables, sans discrimination au plan des habitudes des pionniers.
    Végétaux possédant des propriétés capables d'améliorer l'état de santé des êtres vivants du Nouveau Monde.
    Végétaux cultivés par les habitants, sans discrimination pour les produits rendus.
    Végétaux pouvant être transformés en divers objets utiles à la vie humaine.
    Toute substance étant susceptible de modifier l'activité mentale, sans préjuger sur l'essence de cette modification.
    Substance végétale qui contient un poison toxique, possiblement létal, lorsqu'il entre dans l'organisme.


Dernière édition par Dr.Oliver le Jeu 24 Déc - 1:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'herbier Mer 23 Déc - 18:15

Rien ne fera jamais entrave à la réussite de mon Projet.
Masculin

avatar

.: A, B, C, D & E :.



Algues rouges

D'une couleur écarlate, ces algues poussent dans les eaux salées du grand lac où leur rôle principal est de protéger les petits poissons de la vue des grands prédateurs. D’une longueur pouvant être aussi courte que dix centimètres près du lagon, elles peuvent aller jusqu'à deux mètres dans les eaux plus profondes ; proportionnellement à leur longueur, elles peuvent grossir jusqu'à atteindre trente centimètres de largeur.

Cherchant la lumière du soleil, elles frôlent toujours de près la surface de l’eau, colorant celle-ci de quelques nuances vermeilles.

Au courant de la troisième année, les pionniers ont découvert que cette plante aquatique est, en fait, comestible et qu'elle se préserve très bien lorsqu'elle est déshydratée. Par ailleurs, lorsqu'elle est bouillie, elle tend à colorer l'eau d'une jolie couleur corail.





Betterave

Ces plantes possèdent de grosses racines comestibles, légèrement amères, mais qui ont l'avantage de très bien se conserver : indéfiniment dans une terre chaude et riche, et près de six mois de dehors de celles-ci, d'autant qu'elles soient conservées au frais.

Lorsqu'elles poussent pour la première fois, les plants se présentent avec seulement deux feuilles aux propriétés légèrement urticantes. À la fin de l’été, elles seront plutôt munies de longues tiges recouvertes de fleurs jaunes rayées de blanc qui laisseront à l’automne une multitude de graines.

Cette plante a été découverte près des collines de l'ile centrale et fait désormais partie des cultivars du village de la vallée où les habitants l’utilisent comme réserve d'hiver. Son jus, très vibrant et tachant, est également une très bonne teinture pour la laine et les fourrures, voire la peau ou les cheveux.



Champignon de recoin

Lorsqu'il fait humide et sombre dans les forêts, de nombreux bouquets de ces mycètes poussent à coup de trois ou quatre individus ; on les retrouve généralement dans les angles formés par des racines ou encore dans les renfoncements des rochers. En sachant où chercher, il est également possible d'en retrouver dans certaines cavernes.

Lorsqu'ils sont fraichement poussés, la chair de ces champignons est tendre, spongieuse et très bonne au gout. Dès qu'ils entrent en phase de reproduction, toutefois, les spores qu'ils libèrent lui donnent un gout très amer et plutôt désagréable. En cas de besoin, il est tout de même possible de longuement les rincer de sorte à atténuer non seulement le mauvais gout, mais malheureusement, le gout tout court. Lorsqu'ils sont séchés, ils deviennent un support nutritif non négligeable pour passer les durs hivers de disette.

Champignon de siège

Ces champignons géants ne supportent pas la lumière, et donc, poussent particulièrement bien dans l’humidité et dans l’ombre. Ils poussent généralement en bouquet de cinq à dix individus et sont d'une taille imposante, soit près de trente centimètres de haut, pour à peu près cinquante centimètres de large.

Ils sont comestibles, mais ayant un gout très particulier, les habitants n'acceptent de les manger qu'en dernier recours ou en les mélangent avec d’autres ingrédients capables d'en atténuer la saveur. D'ailleurs, il est possible de les conserver en les faisant sécher au soleil, mais leur gout n’en est alors qu'accentué. Par contre, au début de l’été, ils libèrent des spores qui prend la forme d'une fine poudre jaune qui est très appréciée comme épice.




Dernière édition par Dr.Oliver le Jeu 24 Déc - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'herbier Mer 23 Déc - 18:16

Rien ne fera jamais entrave à la réussite de mon Projet.
Masculin

avatar

.: F, G, H, I & J :.


Fleurs d’amour

On retrouve principalement ces plantes grimpantes à l'est de la forêt rocheuse où elles s’enroulent autour de troncs ou de formations rocheuses.

Les fleurs sortent dès le début du printemps et se font de plus en plus rares jusqu'à l’été. Elles dégagent une odeur alléchante et quelques jours après la fleuraison, elles commencent à produire un nectar rouge visqueux.

Si le nectar est ingéré pendant cette période, celui-ci se prouve être un puissant stimulent nerveux et peut mener à d'importantes décharges de sérotonine, de dopamine, de noradrénaline, et indirectement, d'ocytocine. Sa consommation cause donc une augmentation généralisée des sensations et, occasionnellement, du désir sexuel. En trop grande quantité, elle peut engendrer des hallucinations et affecter les fonctions du foie.






Dernière édition par Dr.Oliver le Jeu 24 Déc - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'herbier Mer 23 Déc - 18:16

Rien ne fera jamais entrave à la réussite de mon Projet.
Masculin

avatar



Dernière édition par Dr.Oliver le Jeu 24 Déc - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'herbier Mer 23 Déc - 18:16

Rien ne fera jamais entrave à la réussite de mon Projet.
Masculin

avatar

.: P, Q, R, S & T :.









Dernière édition par Dr.Oliver le Jeu 24 Déc - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'herbier Mer 23 Déc - 18:17

Rien ne fera jamais entrave à la réussite de mon Projet.
Masculin

avatar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'herbier


Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

L'herbier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'HERBIER DE LA PREHISTOIRE
» L'Herbier
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra  :: Préambule :: Journal de bord :: Encyclopédie du nouveau monde :: Le bestiaire-