Cледующая

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Cледующая Mar 1 Nov - 0:53

Je suis mère des terres fertiles, j'accueille en mon sein celui qui y chasse
Féminin


Été an 5

Un vent frais caressait doucement les joues de la rousse. Elle s’était finalement résignée : il était mort. Cet homme avec qui elle avait passé les trois plus belles années de ça vie et qui avait tant compté pour elle. Pavel. Son amant. Son amour. Le père des ses enfants. L’hiver précédent avait été bien pénible pour la petite famille, mais la mère acceptait désormais les faits : le chasseur ne reviendrait plus.

Seule dans le champ de pierres depuis l'aube, Émilie-Anne se tenait devant une grande pierre. Elle y ajouta encore quelques détails avant de reculer pour observer son laborieux ouvrage. C'était à la fois une pierre tombale, un vestige et un hommage à cet homme qui avait su trouver le meilleur dans une femme brisée et méfiante. Un homme qui avait su la rassurer et la rendre heureuse. Un homme qui, par amour, avait conçu avec elle deux magnifiques garçons, ainsi qu'un enfant qui n’était pas encore né et qui serait un cadeau de plus de sa part, de par delà la mort.

La veuve passa ses mains sur son ventre gonflé, bientôt à terme. Au début de son deuil, c’est avec surprise qu’elle avait découvert le petit être dans son ventre : un cadeau du défunt, mais surtout une nouvelle raison pour continuer sans lui.

Son deuil devait tirer à sa fin, mais la fermière voulait d'abord donner une sépulture à l’homme qu’elle avait longtemps considéré comme son mari. Au matin, elle avait donc laissé ses enfants aux bons soins de Terrence et avait commencé son labeur. Plusieurs heures plus tard, elle pouvait enfin admirer son travail : une pierre grossièrement taillée qui portait le nom du disparu, Pavel, ainsi qu’une simple inscription : следующая. Elle savait qu'il aurait apprécié cette touche de russe qui portait un message simple : à la prochaine. Ce mot avait été choisi pour signifier la continuité de la vie, et la promesse qu'un jour, ce sera à son tour de mourir et qu'ils se retrouveraient alors, de l’autre côté.

Le travail de maçonnerie acheté, Émilie-Anne creusa à la base de la pierre. Faute de restes à enterrer, elle avait apporté un collier qu’elle lui avait fait et qu’il avait particulièrement aimé. Il était simplement constitué d'une pointe de corne de porcalo, le premier que le russe avait abattu dans le Nouveau Monde, montée sur un lacet de cuire.

Émilie-Anne embrassa le collier et le déposa au creux de la tombe. Ce baiser était symbolique : un baiser d’adieu, et pas seulement au défunt, mais au deuil qu’elle avait fini de porter sur ces épaules. À partir de ce jour-là, elle voulait se souvenir de ce qu’ils avaient accompli ensemble et non de ce qu’elle avait perdu. Elle recouvrit l’artéfact de terre et se retourna pour apercevoir sa maison. Certes, la ferme était loin, mais elle était bien en face de la demoiselle, et bien entendu, de la pierre. Ces bâtiments, elle les avait construits et entretenus grâce à cet homme et sa force, la famille qui l'habitait, elle l’avait construite avec lui. Tout rejeter maintenant serait odieux, car ça reviendrait à rejeter l’existence même des moments passés avec lui. Incapable d'une telle chose, Émilie-Anne voulait se reprendre en main. Finalement, elle regarda une fois de plus la pierre, s’accroupit et la toucha de sa main droite.

-
Aide-moi à continuer...

Une prière fut brièvement prononcée, mais pleine de sentiments et de promesses. Le vent souffla à nouveau, mais cette fois plus chaleureusement, plus doux, jouant dans les cheveux de la rousse et caressant la peau de cette dernière. D'ici, il veillerait sur elle. Elle en avait la certitude. Émilie-Anne cligna longuement des yeux puis se leva pour retourner à sa maison de pierres, accompagnée par la brise qui soufflait doucement dans son dos.



Poème complémentaire


Achievement Unlocked !
Succès ! Tu as accompli un défi : vivre, ou plutôt finir, un deuil.


Achievement Unlocked !
Succès ! Tu as (re) accompli un défi : le fait d'attendre un enfant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cледующая

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra  :: L'île de la vallée :: Le champ de pierres-