Lola O`Ceann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Lola O`Ceann Sam 24 Mar - 3:36

Je suis un volcan qui se noie de l'intérieur, je m’étouffe avec la vapeur qui ne peux s'échapper
Féminin

avatar

Lola O'Ceann


Genre : Féminin

Âge : 17 ans

Origine : Irlandaise

Nationalité : Irlandaise

Langues parlées : Irlandais et anglais



Pseudo Hors-Jeu.
Loucy

Où avez-vous découvert Terra ?
Réponse ici.
Bleh.



Mon histoire
Tu as peut-être été beaucoup de personnes différentes, mais ceci est à propos de ce que tu es présentement.
Dis-moi qui tu es et dis-moi comment tu l’es devenu.

Je suis née en Irlande par une nuit d`hivers. Mes parents étaient des gens très normaux et ils tenaient un petit restaurant au centre-ville, évidemment leurs clients n`étaient généralement pas de gentils citoyens calmes et paisibles, mais plutôt de gros gardes baraqués et antipathiques qui appréciaient parfois un bol de soupe ou un café entre leurs tours de garde. La plupart de ces gardes n`ont jamais posé le moindre problème tandis que d'autres, moins respectueux du peuple, refusaient de payer leurs menus et menaçaient mes parents de les faire exécuter pour de vagues raisons.

Malgré cela, leur affaire marchait bien puisqu`ils avaient l`unique restaurent de la ville, simplement car mes grands-parents (anciens propriétaires) avaient eu la chance de posséder quelques uniques recettes qui ont particulièrement plu à l`inquisiteur de l`époque et qu`ils sont ainsi devenus les hôtes dévoués et attentionnés d`un mini quartier général pour plusieurs membres de la garde de fer.

Moi, leur fille unique, n`avais rien de bien spécial. Aucun problème de santé particulier, aucun problème d`attitude, mais aussi aucun talent important notable. J`étais une bonne enfant, clame et docile, je n`avais point eu la crise du non étant petite ni encore de crise d`adolescence en vieillissant.

Je ne suis pas restée longtemps à l`école de mon village, car mes parents savaient que je n`y apprenais rien de bon et préféraient me faire travailler dans leur restaurent afin que j`y apprenne la cuisine et la mathématique nécessaire pour qu`un jour je puisse prendre leur succession. En avançant dans mon adolescence, ma mère commença à me maquiller et à faire porter d`affriolantes robes, c`était bon pour les affaires, disait-elle, et bon pour me trouver un bon parti dans un futur porche.

Trop proche.

Alors que j`avais seulement 14 ans, cet homme commença à me tourner autour, il devait bien avoir 40 ans, peut-être plus, et il venait tous les jours au café. Il n`était pas laid…Il était même plutôt beau pour son âge : grand et athlétique, avec des cheveux grisonnants et un visage bien carré. Non ce n`était pas son physique qui me dérangeait, c`était plutôt son attitude. C`était un homme sarcastique et froid, il était calme, mais il y avait dans ses yeux une lueur démente et sadique qui me dérangeait horriblement malgré la politesse et l`étiquette qu`il démontrait.
Et puis il y eut mes parents et leur problème. Mon père tomba malade et les médicaments qu`il nécessitait étaient chers et peu accessibles, alors lui, tout bonnement, il est allé marchander avec eux.

Il offrait de couvrir tous les frais médicaux et de les soutenir en cas d`autres problèmes d`argent futurs et, en échange, il demandait ma main.

Pour mes parents c`était magnifique ! Ils se faisaient un allié riche et puissant et casaient leur fille unique avec un bon parti, peu importe ce que ladite fille puisse en penser.

J`aurais pu m`enfuir, j`ai vraiment pensé à le faire, mais je ne le fis pas, par lâcheté probablement et le mariage eut lieu, pas un beau mariage couvert de soie et de dentelles, juste quelques papiers puis, évidemment, la nuit de noces.

Ce fut…moins pire que ce à quoi je m`attendais, si je puis dire. Il ne m`avait pas violenté, mais il y avait malgré tout une forme de perversité malsaine qui me perturbait et une forme de méchanceté qui m`empêchait de l`apprécier malgré notre union.

Un jour il m`annonça que nous quittions mon Irlande natale pour l`Amérique. Ça ne m`avait pas particulièrement plu, mais ce n`est pas comme s`il m`avait donné le choix, j`étais sa femme et je me devais de le suivre.

Mon époux était riche, ça je l`avais su dès que j`avais mis un pied chez lui, mais j`ignorais ce qu`il faisait comme travaille, quelque chose avec l`état, ça, c`était certain.

Notre nouvelle maison était grande et richement meublée, nous avions mêmes une femme de ménage qui passait tous les jours ! Par contre j`étais responsable de la cuisine, car je me trouvais à être une bien meilleure cuisinière qu`elle. Nous avions souvent des invités, ou plutôt mon époux en avait souvent, ils s`enfermaient avec eux dans son bureau, parfois pendant plusieurs heures. Certain étaient vieux, d`autre tout jeune, quelques fois il y avait eu des femmes.

L`un de ses fréquents visiteurs était un jeune homme avec des cheveux très foncés et des lunettes. La raison qui m`a fait le remarquer lui plutôt qu`un autre était que mon époux semblait toujours très tendu en sa présence alors qu`il n`était pas le genre d`homme à se laisser intimider, ce qui voulait dire que le jeune visiteur devait soit être encore plus riche et influant que lui. J`étais vraiment curieuse à son propos, obsédée, alors un jour je pris une initiative inattendue : je leur aie préparé du thé.

____Zoom - première rencontre_____


J`avais timidement cogné à la porte de ma main droite, j`avais deux tasses vides dans l`autre main et un service à thé plein plus une assiette de biscuit sec entre le coudre et le poignet. Le léger brouhaha dans la salle c`était arrêté et après un moment de silence : « Lola? », avait questionné mon époux.

-C`est moi, je…Vous et votre invité êtes là depuis longtemps alors je vous ai fait du thé.

- Quelle charmante attention ! C`est exclamé l`autre. C`est lui qui est venu m`ouvrir la porte alors que mon époux, toujours assis me contemplait avec un air mi-suspicieux, mi-ravi de ce qu`il devait prendre pour une soudaine marque d`affection.

-Ma fois, Carley, j`ignorais que vous aviez une fille. Lola, si ? Vous devez avoir l’âge de ma nièce, si j`avais su…

-Je suis sa femme. Avais-je dit d`une voix basse, le sourire courtois du bel inconnu c`était décomposé puis, en reprenant un nouveau sourire il c`était exclamé : « Charmant, vraiment charmant !». Mon époux ne semblait vraiment pas content, il me foudroyait du regard ! D`un ton sec il m`avait dit : « Lola, n`a tu pas des choses à faire, le dinée peut-être ? ».

-J`y vais de suite…Et me souriant à moi-même de l`intérieur, dois-je compter trois personnes ? Il avait ouvert la bouche pour répliquer quelque chose, mais l`autre s`était empesé d`accepter, un air ravi et amusé coller au sourire.

____Fin du Zoom _____


J`avais sorti le grand jeu et avait cuisine un magnifique rôti au petit légume, avec un velouté en entré. Il y avait aussi une tarte aux amandes dans le four : toutes des recettes secrètes du restaurent-café de mes parents : je ne sais trop pourquoi, mais j`avais vraiment envie que ce jeune homme me remarque.


____Zoom - Le diner _____

Nous étions à table, mon époux assis à mon côté et l`autre, devant. Il se présenta à moi comme étant Alan, il avait aussi dit être docteur. Il était d`un charisme et d`une nonchalance sarcastique qui eut bien vite effet d`éveiller mon désir de toujours lui parler davantage, même si ça présence semblait de plus en plus embêter Carley.

-Oh Carley ! Je commence à comprendre pourquoi vous avez épousé cette enfant ! Dit-il sur un ton moquer entre deux bouchées. C`est vraiment très bon. Finit-il plus doucement à mon attention.

-Vous êtes mariés depuis longtemps ? Demandât- il après un moment de silence.
Mon époux semblait simplement l`avoir ignoré.

-Presque deux ans… Répondis-je timidement alors que le Docteur m`observait tel s`il m`analysait.

-Vous deviez alors être bien jeune, pauvre petite …Vous envisagez avoir des enfants ?

Cette fois Carley semblait plus s`intéresser à la conversation.

-Nous essayons. Répondit- il après avoir longuement observé Alan. Lui voulait des enfants et en fait, moi aussi, j`aurais peut-être préféré avoir pour mes enfants un père autre que lui…Mais j`en voulais. Même sans aimer Carley, les enfants qu`il pouvait me faire allaient être miens et j`allais pouvoir leur donner et recevoir d`eux plus d`amour que, j`en étais certaine, je ne puis pour l`instant l`imaginer.

- Aucun résultat après deux ans ?

Il y eut un moment de silence.

____Fin du Zoom _____

Carley devint par la suite obsédé par l`idée d`avoir un enfant, mais, malgré nos efforts combinés, je ne finis jamais enceinte. Il y eut bien une fois ou nous avions cru, mais ça, c`était avéré une fausse alerte.

Un jour, il m`annonça que j`avais rendez-vous chez Alan, pour essayer de comprendre la raison de cette incapacité à procréer.

Mais, quelques semaines plus tard, Alan vint nous annoncer que j`étais parfaitement capable d`avoir des enfants, que j`étais parfaitement fertile…


____Zoom – l`évènement _____

-Mais pourquoi n`est-elle pas enceinte, alors ? Demanda ironiquement mon époux « mais voyons Carley, réfléchissez, parce que des enfants, ça ne se fait pas seul, si le problème ne vient pas d`elle, d`où croyez-vous qu`il vienne ? »

-Vous insinué, Oliver, que JE suis incapable d`avoir des enfants ?

-Exactement ! Alan était calme alors que Carley bouillait, prêt à exploser d`un moment à l`autre.

-C`EST UNE INSULTE JE N`ACC […]

-Mais clamez-vous, voyez donc, ce qui est bien dans cette situation est que l`infertilité est bien plus facile à soigner chez l`homme : quelques vitamines, de la relaxation et du conditionnement et vos chances d`avoir des enfants reviendront en courant…Probablement…

Mais Carley ne semblait pas du tout calmé, même qu`il bouillait d`avantage. Il agrippa le Docteur par le collet de sa veste d`un air menaçant, mais Alan n`en sembla pas particulièrement dérangé.

-Carley, voyons, mais […] avais-je commencé en posant une main sur son coudre, sa réaction avait été immédiate : il m`avait envoyé un grand coup de coudre, assez puissant pour me faire reculer puis basculer.

Puis plus rien

____Fin du Zoom – La fin _____

Je m`étais éveillée, dérangée par un bip sonore et régulier. J`étais dans un lit, une couette grise remontée jusqu`à la poitrine. J`observais le plafond avec stupeur, me demandant où j`étais. Je me suis redressée dans le lit, la première chose qui me frappa fut ma tête, ou plutôt la légèreté de celle-ci. Je découvris ensuite, en tâtant mon crane recouvert de à peine quelques centimètres de cheveux ( car auparavant mes cheveux touchaient mes reins ), l`intraveineuse attachée à mon bras.

Mon angoisse grandit d`instant en instant, l`incertitude me gagnait et je ne pouvais deviner ce qui m`avait amené dans se lit d`hôpital.

Finalement, le Docteur Alan entra dans la chambre, il figea un moment en me voyant dresser dans le lit, puis il sourit.

-Te voilà finalement éveillée… Dit-il tout doucement en venant s`asseoir au pied du lit, je ne lui dis rien, je ne lui avais qu`accordé un regard plein de questions et d`effraie.

-Ne t`inquiète pas…Maintenant, dis-moi, sincèrement, sans avoir peur, souhaites-tu vraiment retourner chez Carley ?

J`avais baissé les yeux, trouvant tout d`un coup mes étrangement longs ongles bien intéressants.

-Parfait ! Parce que je lui ai dit que tu étais morte ! S`exclama-t-il en se levant. Avais-je bien entendu ? Mon époux me croyait morte ? Mais…pourquoi avait-il bien pu faire une telle chose ? J`observais le docteur avec abasourdissement.
-Pourriez-vous…Pourriez-vous m`expliquer ce qui se passe ? Demandais-je d`une voix enrouée : ma langue singulièrement engourdie.

-Ma pauvre enfant, la nuit où je suis venu annoncer les résultats de ton test de fertilité, ton époux s’est mis en une telle colère que lorsque tu l`as approché, il t`a frappé, j`ose croire que c`était accidentel, mais tu es tombée la tête la première contre la table basse en verre …Il y avait du sang partout. Le pauvre à figer sur place, je t` ai donc immobilisée puis fait venir ici, dans ma clinique et demeure. Trois chirurgies et plusieurs jours de coma, les premiers jours médicalement forcé. J`ai feint ta mort auprès de Carley, un homme tel que lui…Pour une si jeune fille telle que toi… Non non, c`était inacceptable ! C`était un mariage forcé ? Oui, j`en étais sûr! Enfin voilà, désormais tu es sauve et j`ai pour toi le projet d`un avenir meilleur.


Note : Le Dr.Oliver n`a pas expliqué à Lola ce qu'était le projet Terra Nova avant de l'y envoyer.

Sinon, il lui a fourni un petit sac à dos avec des petites choses pour l`aider à survivre, mais elle n`en a pas encore pris connaissance. Celui-ci contient quelques vêtements de rechange, une couverture, un couteau, une gourde d’eau et un peu de nourriture (cinq pommes, deux pêches fraiches, des fruits secs, quelques œufs durs, un peu de pain, des bâtons de viande séchés et un peu de saumon fumé).





Mon reflet
A chacun ses cicatrices, dis-moi, dis-moi ce que tu caches derrières ces jolis yeux.
Je te rencontre tout juste, je ne te connais pas, dis-moi ce que je dois voir.



Tout d`abord je suis rousse ! Mes cheveux, mes sourcils et tout autre poils de mon corps sont d`un orange flamboyante ! Avant mes cheveux étaient très longs, mais après ma rencontre avec la table basse de mon salon, le Docteur n`a pas eu le choix de les raser pour pouvoir m`opérer, ils sont désormais légèrement plus hauts que mon épaule. Cette nouvelle coupe de cheveux me rajeunit beaucoup et j`aime bien ça ! Je suis petite et de taille moyenne, mais avec une bonne ossature, j`ai une poitrine quand même assez volumineuse, mais proportionnelle avec mes épaules et mes hanches.

Mon vissage est doux et encore juvénile, avec des pommettes hautes et des lèvres pleines.

Mes yeux sont brun clair/ambré, nous dirons qu`ils sont marron pâle… mais parfois, surtout à la lumière du jour, ils vont dans des teintes d’orangé.

J`ai depuis peu de mauvaises cicatrices derrière la tête, mais je place mes cheveux avec des bandeaux de sorte que ça ne se voit pas.




Mon caractère
Ce que tu es devenu . . . Parles m’en. Crois-moi, je vais écouter, je veux savoir.
Dis-moi, qui es-tu, comment es-tu, pourquoi es-tu ?



Je crois que je suis quelqu’un de gentil, je sais que j’étais reconnue pour l’être lorsque je travaillais dans le restaurant de mes parents, mais après mes années de ménage avec cet homme que je n’aimais pas pour seule compagnie, je ne suis pas encore certaine de l’être encore autant qu’avant. Je n’ai pas eu l’occasion d’être gentille ou de poser de bonnes actions depuis longtemps, mais il me semble, au fond de mon cœur, que ça me ferait du bien et apporterait du bonheur en moi.

J’aime bien les gens, enfin je sais que je les aimais, mais encore une fois, mon isolement auprès d’un homme tel que le fut mon époux à bien dû me changer un peu, mais ce dont je suis sûr est que je m’ennuie des gens ! J’ai hâte de pouvoir avoir des amis et de pouvoir créer des liens et de pouvoir interagir avec les autres!




Dernière édition par Lola O'Ceann le Mer 6 Juil - 16:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lola O`Ceann Sam 24 Mar - 14:20

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar

Alors Re-bienvenue ! (parce que je te l`avais déjà souhaité en te remettant ton Kit, hier).

Ta fiche n`est pas bien avancée donc je n`ai pas grand-chose à te dire si ce n`est « bonne continuation » !

Le code est bon ♥ Bravo.

Par contre je vois que tu n`as pas rempli le champ du surnom, j`imagine que tu ne connaissais pas ce champ sur d`autres forums : en gros, en hors-jeu, nous nous surnommons afin de ne pas mélanger le rôliste et le personnage (c`est aussi pratique pour les D.C) . Par exemple, mon pseudo hors-jeu est Loeva.

Si tu manques d`inspiration, ne t`inquiète pas, nous te baptiserons ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lola O`Ceann Jeu 10 Mai - 14:08

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar

Je double post pour commenter :

Owww. Histoire, C’est bien ♥
La seule chose que j’ai à redire est à propos du sac : même si Lola n’a aucune idée de ce qu'il a dedant, j’aimerais que tu énumères les choses qu’il contient. Nous le demandons à tout le monde pour s’assurer qu’il ne sorte pas d’objet non permis une fois en Rp. Merci de comprendre et de modifier.

Bonne continuation !


Dernière édition par Lena M. Oliver le Ven 16 Mai - 2:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lola O`Ceann Jeu 10 Mai - 18:19

Je suis un volcan qui se noie de l'intérieur, je m’étouffe avec la vapeur qui ne peux s'échapper
Féminin

avatar

Je crois que j'ai fini...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lola O`Ceann Jeu 10 Mai - 19:03

je suis une actrice qui connaît le jeu qui ne lui fut jamais écrit
Féminin

avatar

Tu as fini !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lola O`Ceann


Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Lola O`Ceann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» Horrible...Histoire de la petite Lola...
» Padawan Lola Taah [terminée]
» Lola Dumont ► Gemma Ward
» Lola Flemming
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra  :: Préambule :: Registre :: Fiches validées-